The World Online

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
Appuyer sur l'écran une seconde pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.
<>
A- A A+

Tome 1 Chapitre 47 – Cérémonie d'ouverture ②


Après la cérémonie, Ouyang Shuo se rendit à l’atelier de poterie avec Black Tornado à l’extérieur du village.

Zhu Youzhi était responsable de l’atelier de poterie, situé dans la partie nord-est du territoire, près de la rivière de l’amitié. Ils avaient construit l’atelier là parce qu’ils avaient trouvé de l’argile rouge de haute qualité dans cette zone. L’argile était molle et pouvait résister à la chaleur, sans se fissurer. On pouvait le conserver longtemps, ce qui le rendait très adapté à la fabrication de poteries.

Zhu Youzhi était avec ses trois nouveaux apprentis en train d’arranger l’argile. Voyant Ouyang Shuo, il s’arrêta de travailler et s’inclina pour l’accueillir. Ouyang Shuo lui parla pendant environ une heure, faisant un plan pour l’avenir, et s’enquérant de leurs conditions de vie.

De retour au manoir, il était déjà 16 heures. Il lut un livre pendant un moment, puis en profita pour quitter le jeu un peu plus tôt.

Sun Xiaoyue quittait la maison pour les vacances aujourd’hui, et il voulait se débarrasser d’elle. Après être sorti de la cabine de jeu, Ouyang Shuo courut quelques tours comme d’habitude, et acheta le petit déjeuner au cours de son trajet.

Après plus d’un mois d’exercices, Ouyang Shuo réalisa que sa condition physique s’était améliorée, au lieu de chuter après tout le temps passé couché dans la cabine de jeu.

À la maison, les deux jeunes femmes s’étaient levées et s’habillaient. Bing’er savait que la grande sœur Xiaoyue partait aujourd’hui, ses yeux étaient un peu rouges, et elle se brossa même les dents avec elle.

Après le petit-déjeuner, Xiaoyue se rendit à la gare, avec les frères et sœurs Ouyang pour l’accompagner. Sur le chemin de retour, Bing’er était triste, sans énergie. Ouyang Shuo ne s’attendait pas à ce qu’en un seul mois Bing’er développerait une dépendance aussi forte envers Xiaoyue.

A 22h, Ouyang Shuo endormit enfin Bing’er, et se précipita en ligne. Selon les plans, aujourd’hui était le jour où le général Shi conduirait l’équipe de cavalerie pour détruire le camp des Raiders.

Alors qu’il s’asseyait dans son bureau, Cui Yingyu arriva et sourit en disant :  » Grand Frère, la Banque des Quatre Mers a été achevée ce matin, tu ne peux manquer la cérémonie de dévoilement !  »

« Oh, c’est assez rapide, je vais y aller. » Il ne s’attendait pas à ce que en une semaine seulement, Yingyu ait ouvert la banque, elle venait vraiment d’une famille d’entrepreneurs.

 

*******************************

 

« Ah, oui, les conditions spécifiques des prêts, comment la Division Financière les fixe-t-elle ? »

Cui Yingyu lui jeta un regard amer en disant :  » Grand frère se fiche vraiment de la Division Financière, la banque va déjà ouvrir, et tu ne songes à demander ça que maintenant ? Nous travaillons avec des prêts sur quelques années, principalement à faible taux d’intérêt. L’intérêt sera de 2 %, composé mensuellement, et limité à l’achat de biens immobiliers. »

Ouyang Shuo acquiesça. « Quelle est la position de la Division financière en ce qui concerne la fourniture de services de prêt pour la privatisation, qui n’est qu’une partie de la fonction des banques, et plus important encore, la fourniture de prêts commerciaux aux propriétaires privés ? »

« Selon le crédit du prêteur et l’évaluation des actifs, le montant du prêt sera déterminé. S’il s’agit d’un atelier qui va conclure le contrat de mandat avec la Division Réserves Matérielles, la Division Réserves Matérielles peut émettre une garantie. Les gens peuvent s’attendre à obtenir un grand nombre de prêts de la banque « , répondit Yingyu avec netteté.

« Très bien. Pour que les villageois déposent des fonds à la banque ? » Ouyang Shuo poursuivit.

« Conformément à la pratique conventionnelle, il n’y a pas d’intérêt pour le compte d’épargne. Pour des montants importants de dépôts, nous pouvons également facturer un certain montant de frais de garde. Ce n’est pas pour faire de l’argent, mais en réponse à la politique du grand frère qui consiste à stimuler l’économie privée. Des dépôts à terme peuvent être effectués et rapporter de petits montants d’intérêts enregistrés mensuellement. »

Yingyu comprenait très bien le concept de privatisation de Ouyang Shuo. La plupart de ses opérations n’avaient même pas reçu d’instructions personnelles de sa part, de sorte qu’elle était très complète dans son application.

 » Cela ne fait que quelques jours que tu as pris le poste de secrétaire, et ma décision a été bonne,  » lui dit Ouyang Shuo avec joie.

Il était sous pression lorsqu’il plaça Yingyu au poste de secrétaire de la Division financière et de directrice de la Banque des Quatre Mers. Honnêtement, il était également inquiet, car elle n’avait aucune expérience directe des questions financières auparavant.

Pourtant, comme le dit l’adage, là où va l’or, il brillera. Yingyu ne l’avait pas non plus déçu lorsqu’elle dirigeait la Division des Réserves Matérielles. Maintenant qu’elle est passée à la Division financière, en une semaine seulement, elle s’était habituée à ce travail.

Voyant Ouyang Shuo affirmer cela, Yingyu était également très heureuse. Son visage ne montrait pas beaucoup d’émotion en disant : « Grand Frère, arrête de me louer autant ! Il ne reste plus beaucoup de temps, allons à la cérémonie de dévoilement ! »

Ouyang Shuo lui sourit et lui fit signe de la tête, se levant et sortant du bureau avec elle. Dans le bureau du département Administration à côté, Fan Yongyou emmenait un groupe de personnel administratif et semblait prêt à partir aussi.

Ouyang Shuo salua tout le monde, avant de prendre l’initiative de quitter le Manoir du Seigneur. Le bâtiment était situé du côté ouest de la place, à côté de la rue commerciale. Du manoir, c’était à moins d’une centaine de mètres.

La Banque des Quatre Mers était actuellement un bâtiment d’un seul niveau avec un simple plancher en bois, divisé en deux. Comparé aux bâtiments environnants, il était en fait plutôt élégant. Le hall d’entrée avait un comptoir pour les opérations d’épargne et de crédit, le personnel était déjà au comptoir et, à l’arrière, il y avait un coffre-fort gardé. Avant la cérémonie d’ouverture, Ouyang Shuo avait suivi Yingyu dans la trésorerie vide.

L’argent serait stocké sous forme de pièces d’or. En peu de temps, on pourrait passer librement de la forme cuivre à la forme argent. Afin de faciliter les affaires de la banque, Ouyang Shuo avait émis 200 pièces d’or comme réserves, et maintenant divisées en 20 pièces d’or, 15.000 pièces d’argent, et 300.000 pièces de cuivre. Tout d’un coup, la chambre forte vide était pleine d’argent, d’argent, d’argent.

En sortant du trésor, Ouyang Shuo était devenu sans le sou, n’ayant plus que 3 pièces d’or dans son sac. Ses pièces d’argent et de cuivre de secours furent également jetées dans la chambre forte sans réfléchir. Ses dépenses utilisaient maintenant des pièces d’or comme unité.

Si un joueur de classe aventurier savait ce que faisait Ouyang Shuo, il serait tellement envieux qu’il vomirait du sang. La plupart d’entre eux n’avaient probablement même pas vu une pièce d’or à ce stade. C’était encore la scène principale pour les pièces d’argent.

Revenant dans le hall d’entrée, la cérémonie d’ouverture était prête. À la porte d’entrée, la plaque de la Banque des Quatre Mers était recouverte de tissu de soie rouge. Ouyang Shuo prit l’initiative de passer sous la plaque, et une fois tout le monde arrivé, il arracha le tissu de soie rouge, inaugurant ainsi officiellement la Banque des Quatre Mers.

La porte d’entrée s’ouvrit, et les villageois s’y rassemblèrent pour cette grande occasion. Après tout, c’était le début officiel tant attendu de la privatisation.

Profitant de l’attention et de l’intérêt de tous, Ouyang Shuo sortit trois billets de son sac de rangement, à savoir les bons pour 100 unités de riz, 20 unités de viande et 20 pièces d’argent.

Il leva les billets dans sa main, en disant haut et fort :  » Tout le monde silence et écoutez-moi. J’ai entre les mains les billets d’aide sociale de base de la Division Réserves matérielles. Ces billets peuvent être remis à tout moment dans la nouvelle boutique de riz, la boucherie et la banque.

« Demain matin, à 9 h, tout le monde devrait être rassemblé devant le manoir du Seigneur sur la place. À ce moment-là, la Division Réserves Matérielles sera réunie pour émettre les billets. En outre, le territoire a préparé une couverture et un ensemble de vêtements pour chaque villageois en guise de récompense pour tous ceux qui contribuent au village de Shanhai. »

Il s’agissait de la première révélation de l’ensemble des mesures d’aide sociale pour le territoire. Un programme d’aide sociale aussi riche était tout à fait inattendu. Après l’avoir écouté parler, tout le monde applaudit, louant la bonté du seigneur. Il y avait des villageois très émus, qui se mirent même à s’agenouiller, ce qu’il les empêcha de faire.

Parmi le public, Qing’er acclamait et criait. Ouyang Shuo n’avait pas l’intention de la laisser s’en tirer, alors il dit tout haut : « De plus, je voudrais annoncer une bonne nouvelle. Notre territoire a donné naissance à un talent de maître. Qui pourrait-elle être à votre avis ? » Certains savaient qui c’était, comme Yingyu, ou les apprentis de Qing’er, ils l’ont montrée du doigt avec une certaine persuasion.

« C’est vrai, c’est Mu Qing’er de l’atelier de couture. Pour montrer l’exemple, en reconnaissance de son avancement, j’ai décidé qu’en plus du billet qui lui a été délivré, je lui remettrai une pièce d’or supplémentaire. » Ouyang Shuo sortit une pièce de monnaie de son sac de rangement avec le sourire.

« Wow~~~~~ » Des éclats d’exclamations éclatèrent parmi la foule. Avec le Département Administration qui fixait toutes sortes de prix de l’immobilier, des prix des matériaux et des salaires, une pièce d’or était encore considérée comme beaucoup d’argent, et suscitait facilement de l’envie.

Le visage de Qing’er rougit immédiatement quand tout le monde la regarda, elle pensait que Ouyang Shuo avait l’intention de la taquiner, mais qui savait qu’il allait la récompenser pour son dur travail. Avec son groupe d’apprentis, elle s’approcha de Ouyang Shuo avec une immense timidité.

Ouyang Shuo remit les billets et la pièce d’or à la petite Mu, lui tapota la tête et lui dit : « Il n’y a pas de quoi l’envier ! Je suis ici pour promettre que chaque talent qualifié qui appartient au territoire recevra une récompense de promotion ! De l’apprenti de base, vous obtenez 1 pièce d’argent. A intermédiaire, 10 d’argent ! Promu au niveau avancé, 50 pièces d’argent, et promu au niveau maître, 1 pièce d’or ! Après avoir obtenu la promotion, allez voir le secrétaire financier pour recevoir votre récompense ! »

Il y eut plus d’applaudissements, surtout de la part du personnel qualifié, c’était presque une frénésie. Li Tiizhu et Lu Guangzhi étaient particulièrement heureux, car ils avaient tous les deux amélioré leur niveau de compétence, et l’argent leur permettrait d’acheter leurs magasins !

C’était l’objectif principal de Ouyang Shuo, profitant du moment de la privatisation pour montrer la valeur de l’argent. L’annonce d’un prix de promotion aussi généreux stimulerait, espérons-le, la croissance d’un plus grand nombre de talents sur le territoire et montrerait à tous les habitants du territoire l’attention et les désirs de ces talents.

Yingyu se tenait sur le côté, se caressant les cheveux, son grand frère disait vraiment ce qu’il pensait. Il n’avait dit que quelques mots de plus et donna à la Division financière un autre travail à faire. Elle devait maintenant s’assurer d’enregistrer le contenu de ce programme de récompenses !

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
<>